Vidéo - ORDINA14 MAINTENANCE INFORMATIQUE

Aller au contenu

Vidéo

Surveiller son domicile à distance
Vie privée : que faut-il savoir avant d’installer une caméra de vidéosurveillance chez soi ?


La vidéosurveillance est de plus en plus utilisée par les particuliers pour sécuriser et surveiller leur maison, en particulier pour éviter les cambriolages. Si ce dispositif est tout à fait légal, il nécessite néanmoins un certain nombre de précautions à prendre au moment de son installation, notamment pour respecter la vie privée d’autrui.
Installer sa vidéosurveillance de manière légale
En tant que particulier, vous avez le droit d’installer des caméras à votre domicile pour vous prémunir contre les intrusions. Sachez ainsi qu’elles ne sont pas soumises aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », ni au code de la sécurité intérieure. Par contre, ces dispositifs ne doivent pas constituer une atteinte à la vie privée de vos voisins, des visiteurs et des passants.
Ainsi, vous ne pouvez filmer que l’intérieur de votre propriété, c’est-à-dire l’intérieur de votre maison ou appartement, votre jardin et votre chemin d’accès privé. Vous ne pouvez cependant pas filmer la voie publique, même pour sécuriser votre véhicule garé devant chez vous. Les images de votre maison peuvent par ailleurs être visualisées par toute personne autorisée par le propriétaire des lieux. Veillez simplement à respecter la vie privée des personnes filmées et à ne pas porter atteinte au droit à l’image de votre famille, de vos amis et de vos invités.
Informer son personnel de maison
Si vous employez du personnel à temps complet ou partiel, une personne en charge de la garde de vos enfants ou un assistant médical par exemple, les règles du code du travail s’appliquent : vous devrez ainsi informer votre personnel de la présence des caméras de surveillance et de leur objectif. Sachez également que les caméras ne pourront pas filmer en permanence les salariés durant l’exercice de leur activité professionnelle.
Bon à savoir
Si votre dispositif de vidéosurveillance est installé dans votre propriété privée à des fins purement personnelles, il n’est nul besoin d’effectuer une déclaration auprès de la CNIL ou de demander une autorisation à la préfecture. Par contre, l’embauche d’un ou plusieurs salariés à votre domicile faisant l’objet d’un enregistrement vidéo vous place dans le dispositif encadrant les salariés filmés dans un lieu non ouvert au public. Il vous faut donc faire une déclaration auprès de la CNIL.
La caméra IP
La caméra IP ou caméra Internet Protocol se présente comme une caméra possédant une adresse IP et donc capable de se connecter à Internet pour transmettre des informations. Elle peut être alimentée seulement par un câble Ethernet ou « PoE » (power over Internet). D’autres fonctionnent grâce au wifi : une fois programmées, elles nécessitent uniquement une alimentation électrique. La caméra IP peut être utilisée quasiment dans toute la maison, à condition qu’elle soit reliée à l’électricité et à Internet.

Les images de votre caméra IP sont rediffusées sur Internet et accessibles grâce à un mot de passe. Elles peuvent également être visionnées sur votre Smartphone avec un accès 3G, 4G ou wifi. Enfin, la caméra est capable, via une programmation, de vous alerter en cas de détection d’un intrus : l’appareil prend une photo du lieu en question et vous l’envoie par e-mail.

Recycler votre ancien Mobile en Caméra de Vidéo Surveillance
Ne jetez pas vos vieux smartphones ! Avec les bonnes applications et accessoires, vous pouvez leur donner une nouvelle vie. Il est par exemple très simple de transformer un smartphone Android en caméra Wi-Fi.
À côté du tiroir contenant les 36 câbles micro-USB qu’on ne dépose pas en centre de recyclage « au cas où », les 3 câbles RJ-45 emmêlés et la petite dizaine de câbles qui oscillent entre le « ah mais il est là celui-là » et le « dans quoi ça rentre, ça ? », se trouve aujourd’hui le tiroir des smartphones périmés. S’ils fonctionnent toujours et même s’il faut les brancher sur secteur parce que leur batterie est en fin de vie, vous pouvez leur trouver une utilité. Pourquoi ne pas en faire des caméras Wi-Fi ?
Qu’il s’agisse de surveiller un bébé dans sa chambre, un animal de compagnie, un bout de jardin, la faune locale ou tout simplement son intérieur, une caméra Wi-Fi est un couteau suisse moderne et facile à installer. Et comme les modèles dans le commerce coûtent cher sans présenter des avantages considérables.
Retourner au contenu